Tachycardie et stress: que faire pour réduire son anxiété ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Fatigabilité, bouche sèche, fébrilité, souffle coupé et étourdissement ! Ce sont là quelques signes de l’anxiété. Il s’agit d’un état de trouble excessif caractérisé par une grosse crainte qui vous arrache la paix du cœur au point d’accélérer le battement de cœur.

On dit que vous souffrez de la Tachycardie. Si vous êtes dans le cas, voici ce qu’il faut faire pour réduire l’anxiété.

Tachycardie et stress: que faire pour réduire son anxiété ?

Tachycardie : apprenez à bien respirer pour réduire l’anxiété

C’est le premier exercice que vous puissiez faire pour réduire l’anxiété. Il consiste à respirer profondément afin de mieux contrôler votre stress. Pour le réussir, concentrez-vous sur vos inspirations et vos expirations.

Vous pouvez à cet effet respirez lentement et de manière profonde par les narines pendant quatre secondes environ. Après cela, expirez à présent pendant cinq secondes par la bouche.

C’est un exercice efficace pour vous relaxer lorsque vous vous sentez dans une situation angoissante.

Par ailleurs, pour plus de praticité, fermez vos yeux et mettez vos mains sur le ventre. Enfin, si possible, lorsque vous inspirez, poussez légèrement le ventre et relâchez-le lors de l’expiration.

Répétez cela, c’est le meilleur exercice pour mieux vous sentir et reprendre le contrôle de votre être.

Faites des exercices de relaxation pour diminuer le stress

Cet exercice a pour but de détendre tous vos muscles. C’est une solution idéale pour éviter le stress et réduire au maximum l’anxiété.

Pour l’expérimenter, alternez des phases de tension pendant au moins 10 secondes pour maîtriser le muscle qui vous cause le stress. Cela peut être les épaules ou la nuque. Répétez cela autant que vous pouvez. C’est une pratique pour votre bien-être.

Elle peut réduire la production des hormones du stress dans votre organisme et ainsi renforcer votre système immunitaire. À défaut de cela, faites-vous masser deux fois par semaine pendant en 15 à 20 minutes.

Planifiez des séances de méditation

C’est une méthode qui vous évite les situations inquiétantes. Elle permet de travailler sur votre corps et sur votre mental. Elle à la fois simple et très efficace. Vous pouvez l’expérimenter pour réduire l’anxiété.

En effet, pour la tester, vous pouvez vous pencher vers une méditation pleine conscience ou transcendante. Outre ces deux types, vous pouvez également opter pour une méditation dirigée ou une méditation thérapeutique.

Dans tous les cas, sachez que tous les types de méditation permettent de réduire le taux de cortisol et donc, la tension.

Ils sont tout de même pratiques pour ralentir le rythme cardiaque et respiratoire. Expérimentez le type qui vous correspond au mieux pour aérer vos pensées et vous libérer de l’anxiété.

Essayez la phytothérapie pour vous calmer

Cette solution traditionnelle permet de traiter l’anxiété et ainsi guérir de la Tachycardie. Ainsi, si elle vous semble convenable, optez pour la passiflore.

C’est une des meilleures plantes vertueuses qui permette de réduire le stress puisqu’elle agit efficacement sur le système cardiovasculaire.

Alors, pour qu’elle ait plus d’effet, vous avez la possibilité de l’associer à l’aubépine. Le mélange soigne les palpitations et la tachycardie.

Pour un résultat rapide, préférez les plantes toutes fraîches pour maintenir la totalité des effets actifs qu’elles ont. Enfin, dès que votre préparation sera prête, consommez-la sur deux à trois semaines.

La dose à prendre pour éviter le trac est comprise entre 1 à 4 cuillères à café chaque jour. Attention ! La phytothérapie est déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants.


Lisez aussi:

Respiration abdominale pour calmer un cœur qui bat vite et fort