Quels sont les symptômes de la tachycardie ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Tachycardie provient du grec « takhys » (qui signifie rapide en français) et « kardia » (cœur en français). Le terme fait référence à un rythme cardiaque trop élevé au repos (au-delà de 90 battements par minute chez une personne adulte).

Cette maladie est le plus souvent asymptomatique. Quand elle est permanente, elle peut se faire dépister dans le cadre d’une visite médicale de routine. En revanche, elle passe souvent inaperçue quand elle survient de façon transitoire.

Quels sont les symptômes de la tachycardie ?

Les palpitations produisent une sensation désagréable liée au cœur qui s’emballe. Les causes de cet état sont multiples : troubles du rythme cardiaque, stress, angoisse… Il est donc important de consulter votre médecin pour qu’il fasse un bilan cardiaque.

En attendant, découvrez ici comment se manifeste la tachycardie.

Les causes de la tachycardie

Les causes à l’origine des palpitations sont diverses et variées. On peut notamment citer l’anxiété, la fièvre, un effort important, ou certaines pathologies telles que :

  • le phéochromocytome (une tumeur des glandes surrénales)
  • l’hyperthyroïdie (production excessive d’hormones thyroïdiennes)
  • ou l’anémie

Le cas le plus fréquent reste l’arythmie ou trouble du rythme cardiaque. Certaines de ces anomalies cardio-vasculaires sont fort heureusement bénignes (par exemple les extrasystoles auriculaires).

Par contre, d’autres comme la fibrillation auriculaire sont plus dangereuses et peuvent même conduire au décès : tachycardie ventriculaire.

Quels sont les symptômes de cette maladie ?

Les palpitations se ressentent comme une accélération du rythme cardiaque, plus ou moins rapide et de façon régulière.

Elles peuvent apparaître brusquement ou de manière progressive et s’accompagnent d’étourdissement ou de vertige pouvant conduire à des malaises avec (ou sans) perte de connaissance, voire au décès.

Il est important de faire attention à d’autres signes qui peuvent être à l’origine des palpitations. Il s’agit entre autres de :

  • une fatigue importante
  • une pâleur
  • de la fièvre
  • des tremblements
  • une douleur thoracique (par exemple un infarctus du myocarde)
  • une hyperexcitabilité (l’hyperthyroïdie)

Afin de détecter le plus vite possible une éventuelle pathologie grave, une prise en charge médicale s’avère nécessaire. N’hésitez pas à vous rendre chez le médecin pour des examens.

Il est possible de prévenir la tachycardie en adoptant certains comportements. Il faut notamment éviter ou limiter la consommation d’alcool ou de boisson riches en caféine.

Il serait aussi bénéfique de s’adonner à la pratique d’une activité sportive et physique de façon régulière en adéquation avec ses capacités. Par ailleurs, évitez l’automédication, car certains médicaments peuvent contenir des composants à l’origine des palpitations.

Qu’en est-il de l’examen ?

Afin de préparer sa consultation de la meilleure des manières, il sera utile de retenir les éléments suivants.

  • Les circonstances pendant lesquelles les palpitations se produisent : après un effort, au repos, pendant un repas, etc.
  • Leur degré : brutales ou progressives.
  • Leur durée.
  • La régularité (ou pas) des battements de votre cœur.

Par ailleurs, notez que l’intensité et la fréquence des crises ne sont en aucun cas liés à la gravité du trouble. Un examen médical est indispensable pour établir le diagnostic des palpitations.

Il est donc recommandé de faire des examens médicaux pour déterminer l’origine de ces palpitations.

Vous pourriez à cet effet faire un électrocardiogramme pour confirmer d’une éventuelle anomalie cardiaque, un holter-ECG (enregistrement de votre rythme cardiaque sur 24 heures) ou une prise de sang, afin d’identifier des anomalies responsables de l’apparition des palpitations.


Lisez aussi:

Quelles sont les causes des palpitations du cœur ?

Respiration abdominale pour calmer un cœur qui bat vite et fort