Respiration abdominale pour calmer un cœur qui bat vite et fort

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Une tachycardie a généralement cinq différentes causes. Lorsqu’elle n’est pas due à l’anxiété ou à une anomalie électrique, il peut s’agir d’une fatigue générale, d’une thyroïde ou d’un trouble des oreillettes.

Selon la cause, des solutions sont alors proposées à l’individu sujet à des palpitations cardiaques. La respiration abdominale est capable de calmer un cœur qui bat vite et fort, peu importe la raison pour laquelle il va à ce rythme.

Découvrons mieux dans cet article cette technique !

Respiration abdominale pour calmer un cœur qui bat vite et fort

Que savoir sur la respiration abdominale ?

Elle est encore appelée la respiration ventrale ou respiration par le ventre. En effet, il consiste, pour la personne, de respirer à l’aide de son abdomen ou de son ventre. La respiration se fait de façon lente, profonde et calme.

Elle est en effet tout l’opposé de la respiration thoracique qui, elle fait intervenir les muscles de la cage thoracique.

Calmer un cœur qui bat vite et fort : mieux respirer

La respiration abdominale pour soulager un cœur qui bat vite et fort, peut se pratiquer de différentes manières.

  • Diminuer le rythme cardiaque : pendant 5 à 8 secondes, inspirez profondément. Tenez ainsi votre respiration pendant 3 à 5 autres secondes, et expirez très doucement pendant environ 8 secondes.
  • Il est beaucoup plus conseillé de se concentrer sur l’expiration pour que le rythme cardiaque soit diminué, et revienne rapidement à la normale.
  • La technique du 4-7-8 : cette technique très simple fait appel à vos connaissances les plus basiques en mathématiques. Il vous suffira d’abord de compter jusqu’à 4 et d’inspirer.
    Par la suite, vous retenir en comptant jusqu’à 7 et enfin, expirer à 8 en faisant ressortir un son ressemblant à un « woooush ».

Une autre technique de respiration abdominale consiste à vous allonger sur le dos dans une posture décontractée. Vous pouvez poser une de vos mains par-dessus votre nombril, ou mettre une de vos mains sous le nombril, et l’autre au-dessus.

Inspirez maintenant par le nez, et de la manière la plus calme possible. Remarquez vos mains qui se soulèvent et votre ventre qui se gonfle. Une fois vos poumons pleins, suspendez votre souffle pendant 3 secondes et expirez enfin par le nez.

Remarquez à présent vos mains qui s’abaissent, votre ventre qui descend et rentre vers votre colonne vertébrale. Faites une autre pause de 3 secondes, mais avec vos poumons vides cette fois-ci. Reprenez l’exercice, et faites-le autant de fois que vous le pourrez.

Les avantages de cette technique

La respiration abdominale agit directement sur le centre de gravité énergétique du corps. Elle consiste à faire soulever son ventre lors de la phase d’inspiration, puis à le faire dégonfler à l’expiration.

Si l’abdomen arrive à bouger lorsque l’individu respire, c’est surtout grâce au diaphragme. Ce muscle s’abaisse en effet et provoque le gonflement du ventre. Il remonte par la suite sur l’expiration et pendant ce moment, le ventre se rétracte.

Par ailleurs, la respiration abdominale régule le rythme cardiaque tout en procédant au décongestionnement des toxines et déchets présents dans le corps. Elle favorise par la même occasion de la détente et une meilleure concentration.


Lisez aussi:

Quels sont les symptômes de la tachycardie ?

Tachycardie et stress: que faire pour réduire son anxiété ?