Palpitations nocturnes pendant la nuit: que faire?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Vous est-il déjà arrivé de sentir votre cœur cogner plus que de raison, sans aucun effort physique ou stress ? Cet emballement brusque, imprévisible et assez désagréable de votre cœur est communément appelé palpitations cardiaques.

Palpitations nocturnes pendant la nuit? revoir alimentation

Qu’elles surviennent de jour ou de nuit, elles sont en général bénignes, sauf à être diagnostiquées comme étant des symptômes d’un mal plus grave. De nombreuses causes existent à ce phénomène, au nombre desquels figure l’alimentation.

Cet article vous expliquera au mieux sur la corrélation existant entre palpitations et l’alimentation.

Palpitations nocturnes, un dysfonctionnement du cœur ?

Les palpitations sont en réalité une accélération du rythme cardiaque (nombre de battements de cœur à la minute).

Cette accélération ou tachycardie est cependant péniblement perçue en raison de ce qu’elle est généralement brusque, avec un accroissement du nombre de battements, mais également de leur intensité.

La personne sujette à ce phénomène les perçoit plus ou moins distinctement avec la désagréable sensation que son cœur est malade.

Cependant, dans la grande majorité des cas, les palpitations ne sont en aucun cas liés à un dysfonctionnement cardiaque, mais sont plutôt le résultat d’un état d’anxiété, d’une grossesse, d’une consommation excessive de produits contenant des excitants (entre autres la caféine).

Dans quels cas s’inquiéter de fréquentes palpitations la nuit ?

Au-delà de l’accélération cardiaque, les palpitations se traduisent également par des ratés ou battements prématurés du cœur.

Scientifiquement appelée extrasystole, cette forme de palpitation peut, dans certains cas, être le symptôme d’une maladie cardiaque notamment fibrillation auriculaire.

Au-delà cette maladie, d’autres pathologies peuvent en être également la base : il s’agit notamment de :

  • l’anémie qui s’accompagne d’une réduction de l’apport en oxygène,
  • l’angine de la poitrine,
  • l’hypertension artérielle,
  • l’hyperthyroïdie qui influence certaines hormones entrant dans le fonctionnement du cœur,
  • la fibrillation ventriculaire qui accompagne généralement la fibrillation auriculaire.

Un tel diagnostic ne peut être posé que par un spécialiste.

Quelles sont les conséquences de ces troubles ?

A priori, les palpitations n’ont pas grande conséquence puisqu’elles sont dans la majorité des cas bénignes.

Toutefois, lorsqu’elles sont liées à des dysfonctionnements du cœur, il faut craindre des conséquences tels une asthénie, la syncope, un infarctus du myocarde, une embolie ou, dans les cas extrêmes, un arrêt du cœur pouvant entraîner la mort.

Quel lien pourrait-il exister avec l’alimentation ?

À première vue, il semblerait qu’il n’en existe pas. Et pourtant, à l’instar des autres organes, le cœur également est assez sensible à notre alimentation.

Pour rappel, une des causes de la tachycardie est la caféine. Cette substance présente en quantité non négligeable dans le thé, le café ainsi que les boissons énergisantes, est de nature à entraîner une excitation nerveuse et donc un affolement du rythme cardiaque.

Au-delà, certains traitements prophylactiques ont pour effets secondaires des palpitations. Ces dernières, étant également provoquées par l’anémie, le rôle du régime alimentaire non équilibré est à indexer.

Compte tenu de ce que la présence ou l’absence de certains nutriments peut entraîner des palpitations, il est tout à fait possible d’améliorer le fonctionnement cardiaque en jouant sur l’alimentation.

D’ailleurs, différentes études ont prouvé que des aliments (fruits et légumes) riches en antioxydants, les poissons gras contenant des oméga-3, les produits contenant de la vitamine K, le vin, et certaines noix et fruits secs, entraînent une amélioration de la santé cardiaque.


Lisez aussi:

Palpitations et grossesse : comment gérer son stress?

Peut-on faire une crise cardiaque avec des palpitations ?