L’homéopathie pour calmer les crises de panique?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’homéopathie est créée en 1796 avec les travaux du docteur allemand Samuel Hahnemann. Elle consiste à utiliser les substances qui provoquent une maladie sur un individu pour guérir et prévenir cette même maladie.

Cela consiste donc en quelque sorte à soigner le mal avec le mal. On admet au patient de très faibles quantités du principe actif pour stimuler le corps à se soigner lui-même.

L’homéopathie traite plusieurs maux tels que : les troubles urinaires et articulaires, les maladies digestives, les crises de panique, etc… Nous nous intéressons dans cet article aux crises de panique.

L’homéopathie pour calmer les crises de panique?

Comment se caractérisent les crises de panique ?

Il faut savoir reconnaître une crise de panique avant d’envisager un traitement avec l’homéopathie. Ainsi, les crises de panique représentent une forme spéciale de névrose.

Elles correspondent à des peurs énormes qui échappent au contrôle et à la raison. Elles durent de quelques minutes à plusieurs heures.

Ces crises peuvent être quotidiennes ou hebdomadaires, mais souvent nocturnes. L’individu sent un danger imminent, peut-être une catastrophe ou la mort. Dans son imagination, rien ne semble possible pour éviter ce danger.

Il commence à s’agiter ou dans le cas contraire devient subitement introverti. Le malade a la tête qui tourne, il sent des difficultés à respirer et n’est pas dégourdi.

Dans certains cas, le rythme cardiaque s’augmente, des sueurs apparaissent, le visage devient pâle et le malade tremble.

Les crises seront plus intenses à certains moments qu’à d’autres et produisent une souffrance morale énorme susceptible de provoquer une dépression.

Il est à noter que les crises de paniques apparaissent beaucoup plus chez les personnes ayant de l’émotivité et une grande hypersensibilité.

La recherche éternelle de perfection, le manque d’assurance, la timidité et l’indécision sont aussi des caractères observés chez ces personnes.

On peut tout de même avoir une crise de panique après consommation de l’alcool, de la cocaïne ou de certains médicaments (corticoïdes par exemple).

Comment calmer les angoisses avec l’homéopathie ?

Généralement, les préparations homéopathiques se vendent sans ordonnance dans les pharmacies. Ce sont des comprimés qu’on place sous la langue. Il peut aussi s’agir des gels, des pommades, etc.

L’utilisation est fonction du type et du degré de la crise. Voici quelques indications à titre d’exemple.

  • ACONITUM NAPELLUS 15 CH : pour la peur de la mort, l’anxiété, les frissons, l’augmentation de la tension artérielle, les palpitations. Il est conseillé de prendre une dose de 10 granules sur place.
  • GELSEMIUM 15 CH : le malade se sent paralysé et tremble avec des palpitations, des diarrhées, etc. Administrer une dose, 10 granules en une prise ou 5 granules matin et soir dans la période.
  • OPIUM 15 CH : en cas d’une sidération brusque par la terreur provoquant une incapacité d’action ou de parler. Prendre une dose ou 10 granules en une prise.
  • STRAMONIUM 15 CH : pour une crise violente avec forte agitation et des mouvements incontrôlés. Possible aggravation dans le noir. Il faut une dose de 10 granules sur place.
  • HYOSCYAMUS NIGER 15 CH : pour une crise violente avec une posture de faiblesse et de la confusion. Prendre une dose ou 10 granules en une prise.

L’homéopathie et la posologie sont très variables en fonction des crises que présente le patient. Il est fortement recommandé de requérir les conseils du médecin ou du pharmacien.


Lisez aussi:

Infarctus: comment le prévenir et l’éviter ?

Palpitations en position allongée: diaphragme bloqué?