Palpitations en position allongée: diaphragme bloqué?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le diaphragme fait partie des muscles les plus sensibles de l’organisme. Très réactif, il se montre assez fragile face à certains traumatismes qui peuvent affecter l’individu au cours de sa vie.

De ce fait, face à un choc émotionnel ou une crise de panique, le diaphragme peut être perturbé. Il suffit donc d’une petite source d’anxiété pour que celui-ci se bloque, engendrant ainsi des douleurs au plexus ou des palpitations selon le cas.

On vous en dit plus dans cet article.

Palpitations en position allongée: diaphragme bloqué?

Diaphragme bloqué : à quoi faut-il s’attendre ?

Le diaphragme constitue le muscle par excellence de la respiration. Il permet de remplir ou de vider les poumons pendant l’inspiration et l’expiration. Quand le diaphragme se bloque, de nombreux problèmes peuvent surgir.

Étant associé à la respiration, il fait partie des organes internes dont dépend la survie. Un blocage de son côté risque de laisser place à un déficit d’oxygénation de l’organisme et notamment du cerveau.

C’est donc loin d’être quelque chose de bénin. Bien au contraire, il faut y accorder une attention particulière. Un diaphragme bloqué peut en effet vous coûter cher au niveau du système neurovégétatif.

Il est aussi susceptible d’engendrer des problèmes au niveau du cœur et de votre respiration. Le diaphragme bloqué pourrait par ailleurs vous handicaper aussi bien mentalement que physiquement.

Un diaphragme bloqué peut-il engendrer des palpitations ?

Dans l’organisme, le diaphragme travaille en parfaite synergie avec le cœur en vue de permettre une bonne oxygénation du corps.

En effet, les mouvements d’inspiration et d’expiration du diaphragme procurent au cœur une forme de massage qui lui permet de mener à bien son activité.

Associé au cœur par le péricarde, une membrane qui protège le cœur, le diaphragme dissocie la cage thoracique de l’abdomen.

Par contre, en cas de blocage à son niveau, le diaphragme pourrait avoir une pression sur le péricarde et par ricochet sur le cœur. Bien évidemment, ce dernier se sentira opprimé et laissera place à des perturbations telles qu’une accélération de son rythme.

Le cœur commence donc à s’emballer et à battre très fort : ce sont les palpitations.

Palpitations en position allongée : que faire ?

Il est clair qu’avoir un diaphragme bloqué n’est pas une partie de plaisir. C’est un réel risque sur la santé qu’il faut prévenir. Pour ce faire, il n’y a pas 36 000 solutions. Le moyen le plus efficace est d’apprendre à bien respirer.

En effet, revoir votre manière d’inspirer et d’expirer vous permettra de prêter attention à la manière dont vous respirez. Il s’agit en effet de le faire de manière fluide, lentement et régulièrement.

Pas besoin de chercher à faire des respirations profondes de manières répétées. Cela ne fera qu’intensifier votre mal.

Lors des palpitations, la chose à éviter de faire est de paniquer, au risque de renforcer votre niveau de stress et votre mal. Un seul maître mot : sérénité. Soyez assez calme et détendez-vous, le temps que ce mal-être temporaire passe.

Enfin, il faudra aussi penser à aller consulter un professionnel de la santé afin de bénéficier d’un bilan cardiaque.

Voilà, vous savez tout sur le lien qu’il y a entre des palpitations en position allongée et le blocage du diaphragme. Vous savez également quoi faire si cela arrive.


Lisez aussi:

L’homéopathie pour calmer les crises de panique?

Palpitations et grossesse : comment gérer son stress?